Rechercher

Menu

  • Partager :
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager par courriel

 

Certains étudiants éprouvent des difficultés d’organisation et de gestion du temps

Plusieurs références aux responsables PRÉ et aux différents professionnels font mention que plusieurs étudiant.es éprouvent des difficultés d’organisation dans leurs études, que le temps leur manque pour mener à bien tous leurs travaux tout en gardant l’équilibre dans leur vie de tous les jours. Bien que le problème ne soit pas inédit en temps normal, il n’est pas surprenant que ces difficultés soient amplifiées par la formation à distance.

Les raisons peuvent être nombreuses. Quelles soient reliées à la conciliation travail-étude, travail-étude-parentalité, à un retour aux études, à des conditions d’apprentissage plus ou moins optimales à la maison ou enfin, qu’elles soient reliées à des caractéristiques personnelles telles que des troubles d’apprentissage, l’apprentissage à distance exige du temps. Beaucoup de temps. 

En effet, selon l’expertise développée au fil des ans en formation à distance, pour un cours en présence qui nécessite six heures en classe et hors classe, il faudrait en rajouter trois pour un cours à distance. Étant donné la situation inédite que nous vivons, un étudiant pourrait donc devoir consacrer une soixantaine d’heures par semaine à ses études pour un programme à temps complet.  Lire la suite sur le site du Carrefour pédagogique

Tous s’entendent pour dire qu’un apprentissage à distance réussi exige une grande autonomie intellectuelle et des stratégies d’apprentissage efficaces, lesquelles doivent idéalement être déjà acquises par les étudiant.es   Quand ce n’est pas le cas, certains étudiant.es auront besoin de temps pour « s’autonomiser » et acquérir ces compétences méthodologiques et intellectuelles.

Sur le plan méthodologique plus précisément, plusieurs étudiant.es mentionnent des difficultés à établir eux-mêmes un plan de travail hebdomadaire ou mensuel et se retrouvent rapidement débordés. Certain.es peuvent avoir des difficultés à établir des priorités, à faire un travail relativement long à la fois plutôt que de le morceler en plus petites étapes afin d’optimiser leur concentration. Des stratégies de planification inefficaces peuvent ainsi générer anxiété et sous performance.

Quelles solutions peut-on leur offrir ? Les liens suivants vous conduisent vers des ressources en ligne du Carrefour pédagogique et de l’Université Laval

Résumé, stratégies d'études

Comme toujours, n’hésitez pas à contacter vos conseillers pédagogiques ou les conseillères en services adaptés afin identifier les bonnes pratiques permettant de soutenir vos étudiant.es, notamment sur le plan des stratégies organisationnelles et de la gestion du temps.

Marc Landry, conseiller pédagogique à la réussite